Enseignement

Maran Hagaon Rabbi Aharon Leib Steinman zatsal

rav steinman

aaron leib steinman

Mardi 12 décembre 2017 - כד' כסלו - veille de Hanoukah, c’est tout le peuple juif qui a appris avec douleur et tristesse la triste nouvelle : le décès du Grand de notre génération, le rav Aharon Yehouda Leib Steinman zatsal.

Le Rav Steinman avait 104 ans, et depuis la disparition des Grands de la génération précédente, le Steipeler et rav Schakh, puis rav Eliachiv, c’est lui qui était considéré comme LE dirigeant de la communauté juive orthodoxe. Il était consulté de toutes parts, sur tous les sujets de la vie, et son influence sur les grandes questions politiques de la vie juive était très marquante. Décisionnaire de haut vol, dirigeant du parti politique lituanien haredi Degel Hatorah et Président du Conseil des Sages de la Torah, le rav Steinman était l’un des maîtres israéliens les plus influents de sa génération.

L’ enterrement a eu lieu la veille de Hanoukkah, à 12 h à Bnei Brak. C’est une foule de six cents mille personnes qui a accompagné la dépouille de ce géant de la Torah. Le Rav Steinman avait fait la demande d’être enterré au plus tard 6 heures après son décès. Et sa volonté a été respectée malgré les énormes difficultés logistiques pour organiser de telles funérailles.

Rav Steinman était né à Brisk, une ville à la frontière lituano-polonaise. A douze ans, il fut déjà surnommé le nouveau Hafets Haim. A l’aube de la seconde guerre mondiale et au vu de l’avancement des troupes polonaises, il fuit en Suisse et fut accueilli dans un camp de travail pour refugiés. Il fut le seul membre de sa famille à survivre l’Holocauste, y perdant ses deux parents et ses cinq frères.

Le Rav Steinman arriva en Israël au début des années 50, et dormit pendant plus de soixante ans sur le matelas ultrafin qui lui fut fourni à son arrivée par l’ Agence Juive. Il dirigea de nombreuses institutions toraniques.

Des Juifs venaient en foule du monde entier visiter le rav Steinman dans son modeste appartement de Bnei Brak. Ils venaient pour recevoir une brakha, un conseil ou le consulter à propos d’une question de Torah compliquée. De nombreux politiciens, chefs d’état, ministres, ambassadeurs venaient également lui poser des questions et bénéficier de sa sagesse, bien que son état de santé, vu son âge avancé, n’était plus des meilleurs depuis quelques années déjà.

Le Rav Steinman avait même accordé son soutien à notre association Tsidkat Eliaou et je le cite : « Je me joins aux recommandations du Grand Rabbin de France Rav YOSSEF HAIM SITRUK Chlita. »

La ration quotidienne du Rav Steinman était composée d’un concombre, d’une pomme de terre bouillie et de quelques cuillères d’avoine. Rav Steinman entrainait son corps à désirer la nourriture uniquement pour des motifs purs - pour garder son corps en bonne santé- sans aucune gourmandise. Le Chabbat, il mangeait différents aliments en l’honneur de ce jour saint.

Cet homme vivait complètement et entièrement la Torah. Il brillait de par sa discrétion et sa remarquable intelligence pratique.

Rav Steinman a inspiré une nation entière. C’est maintenant notre responsabilité d’honorer sa mémoire et de nous inspirer de sa grandeur, chacun à son niveau.

Que l’Eternel apporte consolation à sa famille, mais, surtout, au peuple juif tout entier. Que sa mémoire soit bénie.

Faire un don




Partagez avec vos amis :
Découvrez Plus d'articles “Enseignement”