Urgence Jérusalem. Crise sanitaire et sociale sans précédent à Jérusalem. Soutenez les enfants démunis de Jérusalem Un immense miracle (Maassé Nissim) de Sidna Baba Salé

Actualité

Bechala'h

Le Midrach rapporte qu'au moment où les flots de la mer engloutissaient les Égyptiens, les anges de Service entreprirent d'entonner un cantique de louange en l'honneur de l'Éternel.
Parachat BO, fixer le temps de fêtes.

Bo : fixer le temps des fêtes

La Torah constitue un ensemble de mitzvot, et ce verset de notre Sidra représente la première mitzva que les enfants d'Israël ont reçue en Egypte, avant même que ne débute la grande aventure de la sortie d'Égypte.
L'importance des chants du Chabbat le vendredi soir

L'importance des chants du Chabbat

Le vendredi soir, lorsque nous rentrons dans nos foyers après l’office du soir à la synagogue, il est d’usage d’entonner ces chants traditionnels, avant de se réunir autour de la table joliment dressée en l'honneur du Chabbat et de réciter le Kiddouch.
Tou Bichvat

Tou Bichvat : l'abondance d'Erets Israël

Tou Bichvat est la nouvelle année des arbres fruitiers. Ce jour-là, D. décide de la qualité et de la quantité de fruits qui nous seront donnés (jusqu’au Tou bichvat de l’année suivante).

Rentrée scolaire

Moussar / Enseignement

Tou Bichva, le nouvel an des arbres et l'importance des fruits

Tou Bishvat, le nouvel an des arbres

Symbole de renaissance, on note en Israël le bourgeonnement de certains arbres, et notamment l'amandier, à l'époque de Tou Bishvat. Cette fête qui n'est pas mentionnée dans le Torah trouve son origine dans la Mishna à propos des lois de la dîme (Traité Rosh Hachana).
L'importance majeure du Kiddouch de Chabbat

LE KIDDOUCH

Nos sages nous ont enseigné que l’action de se souvenir et de sanctifier le Chabbat est accomplie par la récitation de versets appelés Kiddouch, rappelant l’importance du Chabbat, en ne travaillant pas ce jour-là, de la même façon que D. créa le monde en six jours et se reposa le septième.
La lettre du Ramban à son fils - L’humilité

La lettre du Ramban à son fils - L’humilité

L’éminent sage, Rabbi Moché ben Na’hman (Ramban, 1194-1270), écrivit la lettre suivante à son fils : Efforces-toi de parler avec calme à tous les hommes. Ainsi, tu éviteras la colère qui est un trait de caractère extrêmement mauvais… Tu seras alors digne de l’humilité qui contribue à la crainte des Cieux.
Qui est l’homme qui souhaite la vie ?

Qui est l’homme qui souhaite la vie ?

« Qui est l’homme qui souhaite la vie (Héh’afetz Haim), qui aime les jours pour voir ce qui est bien ? Garde ta langue du mal » (Tehilim 34, 13).

Renover la synagogue

Nos Actions

Tsidkat-Eliaou soutient les plus démunis à Jérusalem et vous offre de nombreuses possibilités de vous associer à ses activités. Ses délégués peuvent aussi réciter des prières pour vous au Kotel ou sur les tombes des Tsadikim.
Contactez-nous pour en savoir plus.

Tsadikim

Soutenue par les grands rabbins de france et D'israël

rabbanim

Partagez avec vos amis :

Urgence : Aidez les enfants démunis de Jérusalem

Fermer