ב"ה
Halakha Yomit

Chaussures de sport à Ticha Béav

lundi 01 août 2022 | 04 Av 5782


 Lois des trois semaines entre le 17 Tamouz et le 9 Av (Part-2)

Article dédié à la guérison complète  - Réfoua chéléma - de Léa bat Elishéva, Shmouel ben Yacouth,  Yéhouda ben Paulette, Sarah Suzette bat Aïcha, Gerard Khamous ben Kamouna. 

Pour l’élévation de l’âme (Lé'ilouï Nichmat) de : Haïm Yéhouda ben Esther, Étoile Nedjma bat Aïcha


Est-il permis de mettre des chaussures de sport durant Ticha Béav ?

L'interdiction de "mettre des chaussures" ne s'applique qu'aux chaussures en cuir. Les chaussures de sport confortables et les chaussures en caoutchouc imitation cuir ne sont pas interdites. Et même si les chaussures ont une lanière en cuir, si celle-ci ne sert pas à protéger le pied mais est faite dans un autre but, on pourra permettre de telles chaussures.

Faut-il éduquer les enfants à jeûner à Ticha Béav ?

Jusqu'à la bar-mitsva, les enfants sont dispensés du jeûne. Ils ne doivent pas non plus jeûner quelques heures. Cependant, on ne leur donnera pas de friandises.

D'après les dernières lois de Maran Harav Hagaon Ovadia Yossef zatsal et du Richon Létsion Harav Its'hak Yossef Chlita.

Se montrer rusé sans cesse pour se pénétrer de la crainte du Ciel

Quand l'ange a demandé à Bil'am : « Pourquoi as-tu frappé ton ânesse ? » (Bamidbar 22,32), Bil'am aurait pu répondre : « Quel péché ai-je commis en la frappant ? Je ne me suis même pas rendu coupable d'avoir infligé une souffrance à un animal dans la mesure où elle n’a pas ployée sous sa charge ! Et pourquoi ne pas la frapper alors que mon pied a heurté le mur à cause d'elle ? Qu'ai-je fait de mal ? » Mais il était dans son tort, car il aurait dû comprendre que le Saint béni soit-Il ne voulait pas qu'il profère des malédictions contre les Enfants d'Israël. En effet, Il lui avait déclaré (ibid. 22,20) : « Si ces hommes sont venus t'appeler » pour leur dire l'avenir, « va, pars avec eux ». Or, le Saint béni soit-Il vit que Bil'am serait heureux s'Il lui permettait de maudire le peuple. Dès lors, on comprend la réponse de Bil'am à l'ange (ibid. 22,34) : « J'ai péché parce que je ne savais pas que tu étais posté devant moi sur le chemin. » Apparemment, il aurait dû déclarer exactement le contraire : « Je n'ai commis aucun péché puisque je ne savais pas que tu étais posté devant moi sur le chemin ! » Mais il a voulu dire : J'ai péché parce que je n'ai pas cherché à savoir à quelle faute imputer l'intervention hostile de l'envoyé du Ciel.

D'où la recommandation des Sages (Bérakhot 17a) de se montrer rusé sans cesse pour se pénétrer de la crainte du Ciel, car on sera puni de n’avoir pas su faire son introspection. Devant le Seigneur, tu ne pourras prétendre que c’était une erreur involontaire, de même que Chim'i ne put avoir la vie sauve en déclarant à Chélomo : C'est par oubli que je suis sorti de Jérusalem vers le fleuve de Kidrone, alors que tu me l'avais interdit sous peine de mort ! (voir Mélakhim I 2,40 à 42).

Moussar : Traduction allégée d'un extrait du Sefer 'Hassidim 153



L'importance de lire les Téhilim chaque jour (et particulièrement le Chabbat) a de tout temps été attestée par les Rabbanim, et ce depuis le Roi David. C'est pourquoi, nous vous proposons d'accompagner votre étude par la lecture d'un ou plusieurs psaumes - Téhilim. Nos Rabbanim nous demandent, selon nos possibilités, de lire tous les jours  les psaumes Téhilim 20, 91, 100, 121, 130.

Psaume Téhilim n°20

א  לַמְנַצֵּחַ, מִזְמוֹר לְדָוִד.

1 Au chef des chantres. Psaume de David.

ב  יַעַנְךָ יְהוָה, בְּיוֹם צָרָה;    יְשַׂגֶּבְךָ, שֵׁם אֱלֹהֵי יַעֲקֹב.

2 Que l’Eternel t’exauce au jour de détresse, que le nom du Dieu de Jacob te protège!

ג  יִשְׁלַח-עֶזְרְךָ מִקֹּדֶשׁ;    וּמִצִּיּוֹן, יִסְעָדֶךָּ.

3 Qu’il t’envoie son secours du Sanctuaire, que de Sion il soit ton appui!

ד  יִזְכֹּר כָּל-מִנְחֹתֶךָ;    וְעוֹלָתְךָ יְדַשְּׁנֶה סֶלָה.

4 Qu’il se souvienne de toutes tes offrandes, et fasse bon accueil à tes holocaustes!

ה  יִתֶּן-לְךָ כִלְבָבֶךָ;    וְכָל-עֲצָתְךָ יְמַלֵּא.

5 Puisse-t-il t’accorder ce que ton cœur désire et accomplir tous tes desseins!

ו  נְרַנְּנָה, בִּישׁוּעָתֶךָ--    וּבְשֵׁם-אֱלֹהֵינוּ נִדְגֹּל;
יְמַלֵּא יְהוָה,    כָּל-מִשְׁאֲלוֹתֶיךָ.

6 Nous allons célébrer ta victoire, arborer comme un drapeau le nom de notre Dieu. Que l’Eternel comble tous tes vœux!

ז  עַתָּה יָדַעְתִּי--  כִּי הוֹשִׁיעַ יְהוָה, מְשִׁיחוֹ:
יַעֲנֵהוּ, מִשְּׁמֵי קָדְשׁוֹ--  בִּגְבֻרוֹת, יֵשַׁע יְמִינוֹ.

7 A cette heure je sais que l’Eternel soutient son oint, qu’il lui répond des cieux, [siège] de sa sainteté, par l’aide puissante de sa droite.

ח  אֵלֶּה בָרֶכֶב, וְאֵלֶּה בַסּוּסִים;
וַאֲנַחְנוּ, בְּשֵׁם-יְהוָה אֱלֹהֵינוּ נַזְכִּיר.

8 Que les uns se fient aux chars, les autres aux chevaux, nous nous réclamons, nous, du nom de l’Eternel, notre Dieu.

ט  הֵמָּה, כָּרְעוּ וְנָפָלוּ; וַאֲנַחְנוּ קַּמְנוּ, וַנִּתְעוֹדָד.

9 Ceux-là plient et tombent, et nous demeurons debout, pleins de force.

י  יְהוָה הוֹשִׁיעָה: הַמֶּלֶךְ, יַעֲנֵנוּ בְיוֹם-קָרְאֵנוּ.

10 Eternel, viens à notre secours! Que le Roi nous exauce le jour où nous l’invoquons!


Phonétique du Psaume N°20

Lamnatsèakh mizmor léDavid.
Iaankha Ado.naï béiom tsara, iessaguevkha chem Elohè Yaakov.
Yichla'h ézrékha mikodech, oumitsión yis’adèka.
Yizcor col min'hotèkha, véolatékha iédachené sèla.
Yiten lékha khilvavèkha, vékhol atsatékha iémalè.
Néranéna bichouatèkha, ouvchèm Elohènou nidgol, iémalé Ado.naï col mich'alotèkha.
Ata iadati, ki hochía Ado.naï méchi'hó, iaanèhou michémè kodcho, bigvourot iècha iémino.
Élé varékhev véélé vassoussim, vaana'hnou béchèm Ado.naï Elohènou nazkir.
Hèma caréou vénafalou, vaana'hnou kamnou vanit'odad.
Ado.naï hoshía, hamélekh iaanènou véyom kor’ènou.


Pour lire les autres psaumes, svp cliquez sur la bannière ci-dessous



Le temps des vacances d’été est arrivé, mais les enfants démunis de Jérusalem n’auront pas ce privilège car la crise ne connait pas de répit. 20 % des enfants juifs vivent sous le seuil de la pauvreté en Israël… 

C’est pourquoi, dès à présent, et comme chaque année, Tsidkat-Eliaou se mobilise pour préparer la rentrée scolaire de 160 enfants issus de familles particulièrement défavorisées afin de  leur offrir des cartables et des fournitures scolaires pour qu’ils aient au moins la possibilité d’étudier dans de bonnes conditions. L'association veut également offrir à ces enfants des goûters et des repas chauds pour ne pas qu’ils étudient le ventre vide, car beaucoup d'enfants ne mangent pas 3 repas par jour !

OFFREZ-LEUR LA CHANCE DE RÉUSSIR LEUR RENTRÉE SCOLAIRE !

Faire un don


Lire les autres Halakhot de la Semaine

Lois des trois semaines entre le 17 Tamouz et le 9 Av (Part-2)

Partagez avec vos amis :
Découvrez Plus d'articles “Halakha Yomit”