Autres vidéos

Potéah Eth Yadékha : l'importance de rester concentré


Au sein de la prière, notamment la lecture du Psaume 145, on remarque l'usage d’ouvrir largement les mains lorsque l'on prononce le verset "Potéah èth yadékha, oumasbi'a lékhol haï ratsone" dont la traduction est : "Ouvre tes mains et rassasies chaque être vivant avec volonté". Au-delà de la coutume, quel est le sens profond de ce geste qui accompagne la parole ? Pourquoi, selon nos sages, ce verset doit être récité avec une grande kavana, soit une grande concentration, en comprenant chaque mot et en parfait accord avec sa signification ? En quoi permet-il de mieux recevoir la bénédiction divine au niveau matériel ? Une vidéo pour comprendre comment Hachem nous gratifie de sa bonté quotidiennement.




Revenir au sommaire Vidéo


Partagez avec vos amis :
Découvrez Plus d'articles “Vidéo”

Urgence : Aidez les enfants démunis de Jérusalem

Fermer